Portrait de femme(s)

Splendeurs et fels au siècle des Lumières

L’œuvre s’inspire de la vie d’ Elisabeth-Charlotte d’Orléans, Duchesse de Lorraine. Regard sur la condition féminine, ce portrait est celui d’une femme multiple : femme-dentelle, femme-cadre, femme-vaisselle, femme-jardin, femme-correspondance et femme-fard, qui sont autant d’évocations de l’art de vivre qu’elle a su faire rayonner à sa cour au château de Lunéville au XVIIIe siècle. La silhouette dénudée évoque la part intime de la Duchesse de sang royal, unie par devoir, épouse trompée, courageuse et mère de 14 enfants dont seuls 4 ont survécu…

Ensemble de 7 céramiques créé pour l’exposition « Château de Lunéville: Réminiscence » JEMA 2020 – mars/avril 2020

• h 26cm / Faience