A fleurs de peau

« Aller à l’Opéra » c’est choisir la musique et le théâtre, pour l’aventure, la poésie et la démesure. On part suivre les émois d’hommes et de femmes face à des destins souvent retors, pouvant passer du paradis aux enfers dans une même soirée, mais espérant toujours vivre avec eux un moment de grâce du répertoire.

L’air du Duo des fleurs composé par Léo Deliebes dans Lakmé, évoque une émotion bien particulière dite « à fleur de peau » intense et magnifique que peut faire ressentir l’art lyrique au spectateur. Afin d’illustrer ce frisson, la sculpture figure Lakmé et Mallika partant cueillir les fleurs de lotus, sur un lac sacré…

• h 23 x 40 x 40 cm / Faience, porcelaine
Créée pour l’exposition
« l’Univers de l’Opéra », primée au concours des Noëls de l’art – Reims 2019

A fleurs de peau

«Going to the Opera» is choosing music and theater, for adventure, poetry and excess. We come to follow the emotions of men and women faced with often devious destinies, which can go from heaven to hell in the same evening, but always hoping to live with them a moment of grace from the repertoire.

The aria of the Duo des fleurs composed by Léo Deliebes in Lakmé, evokes a very particular emotion called « à fleur de peau », just on the surface of the skin, intense and magnificent that lyrical art can make you feel. To illustrate this thrill, the sculpture represent Lakmé and Mallika going to pick the lotus flowers, on a sacred lake … (french wordplay on «à fleurs de peau»)